Cantine J. Giono, visite du lundi 12 mars 2018

Suite au dernier conseil d’école, la mairie nous a invité, l’UAEP et l’APEP, à venir observer un service à la cantine de l’ancienne école. Pour l’UAEP, c’est Melissa qui était présente, Virginie E. pour l’Apep. Pour la mairie, il y avait 3 adjoints, la secrétaire générale et le personnel, Violette et son équipe de 3 personnes.
Pour cette période, ce sont les CM2 qui sont appelés en premier, ensuite les CP, puis CM1, CE2, CE1. La période précédente, c’était du CP au CM2.
Une fois son nom enregistré à l’entrée, l’enfant prend un plateau, un verre (en plastique), des couverts, entrée (pâté), dessert(crème ou composte bio) puis son assiette (pâtes et 2 ou 3 boulettes, selon la classe) une personne lui demande alors si elle veut du fromage et la sert, en lui donnant une serviette.
L’enfant va ensuite s’assoir, sur chaque table il y a un pot d’eau qu’il peut remplir dans les lavabos de l’entrée si besoin.
Une fois son repas terminé, l’enfant va mettre ses emballages dans le bac jaune et son plateau sur la desserte.
Monsieur Boréa, premier adjoint, a pris la parole pour que les enfants fassent passer le mot : on ne doit pas sortir de la cantine en ayant faim, on peut demander plus du plat, du pain ou un dessert, à condition d’avoir fini son assiette.
Il a ensuite donné la parole aux enfants, un élève a levé le doigt pour demander « alors, on a le droit de se lever ? »
Explication : les enfants sont parfois placés pour « remplir » les trous à une table et ensuite, il peut y avoir une remarque sur ce qu’il laisse dans leur assiette ou dans le plateau, le pain notamment.
J’ai discuté avec Violette, responsable de la cantine, elle travaille depuis 25 ans à Pignans et dès qu’une desserte a été rempli, elle est allée s’occuper de la vaisselle.
Dès que les représentants de la mairie se sont absentés pour aller voir la maternelle, les portions ont diminué.
J’ai été discuter avec l’AVS qui reste manger avec les enfants de l’ULIS, ils étaient 9 à une grande table dans une pièce un peu en retrait de la grande salle et au premier service. Elle s’occupe d’une élève et permet à tout le groupe d’avoir des conditions de restauration agréable.
Une des personnes du service faisait remarquer que c’était calme avec le retour de vacances et la présence de beaucoup d’adultes.
Melissa (UAEP) faisait remarquer qu’il y a 10 ans, elle a travaillé dans cette cantine, il y avait 6 personnes pour 150 enfants. Elles sont aujourd’hui 4 pour 180 à 200 enfants.
J’ai ensuite été voir Méline, responsable Odel Var du temps méridien. Je lui ai parlé de nos demandes
– pour qu’un groupe d’enfants soit conduit au stade
– pour utiliser la petite cour au nord,
– pour mettre à disposition des livres et des jeux calmes, (appel aux dons)

Elle va demander à la mairie pour le stade, elle pense pouvoir y emmener 60 enfants. La cours nord devrait être réservée aux enfants qui s’inscrivent pour des activités calmes (construction, dessins…).

De retour dans la salle, les élus étaient aussi revenus, ils ont mangés à la table de l’ULIS.
Le service s’est terminé avec 0 reste dans les plats.
J’ai demandé la composition des boulettes : 70 % bœuf origine EU, 25 % soja.
Sandrine Prono, secrétaire générale, nous a annoncé qu’à partir de septembre 2018, il y aura un marché pour une liaison froide comme à l’école M. Pagnol.